EUROPE : Lacement du musée virtuel archives sonores du Goulag

Avant, pendant et après la seconde guerre mondiale, près d’un million d’européens a été déporté au Goulag, dans les camps de travail soviétiques ou bien dans des villages isolés de la Sibérie et de l’Asie centrale. Le musée virtuel « Archives sonores – Mémoires européennes du Goulag » propose des témoignages, des documents et des extraits inédits de plus de 150 rescapés. Le CNRS et RFI se sont associés pour créer les premières archives sonores de l’Europe du goulag. Un projet ambitieux mené par treize chercheurs européens de huit nationalités différentes -français, italien, allemand, roumain, hongrois, lituanien, polonais, russe- dans quinze pays (Allemagne, Biélorussie, Estonie, France, Hongrie, Italie, Kazakhstan, Lettonie, Lituanie, Pologne, Roumanie, Royaume Uni, Russie, République tchèque et Ukraine). Le musée virtuel « Archives sonores – Mémoires européennes du goulag » est accessible à l’adresse http://museum.gulagmemories.eu

Il propose de mettre à la disposition des internautes des extraits de témoignages et des documents personnels de rescapés. Ce projet a reçu le soutien de l’agence nationale de la recherche. Il est mené par le Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen (EHESS/CNRS) en collaboration avec RFI, le Centre Marc Bloch (Berlin), le Cefres (Prague), le centre franco-russe de recherches en sciences sociales et humaines.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :