AUTRICHE : Ultime hommage rendu à Otto de Hasbourg

Otto de Hasbourg

Des dizaines de centaines de personnes ont assisté dans le centre historique de Vienne aux funérailles d’Otto de Habsbourg-Lorraine, héritier du dernier empereur d’Autriche-Hongrie, en présence de têtes couronnées et des plus hauts représentants de la république d’Autriche. Conformément à ses dernières volontés, son coeur sera inhumé en Hongrie, en signe de fidélité de l’homme à sa dynastie et à son destin brisé. Décédé le 4 juillet à l’âge de 98 ans, Otto de Habsbourg-Lorraine a été enseveli, après une vie d’exil, à la crypte des Capucins, où reposent la plupart des membres de l’ancienne famille impériale. Sa épouse, la princesse allemande Regina de Saxe-Meiningen, décédée en 2010, a été portée en terre à ses côtés. Christoph Schönborn, cardinal archevêque de Vienne représentant le pape Benoît XVI a donné sa bénédiction apostolique à la famille des Habsbourg, et  salué l’oeuvre d’Otto Habsbourg pour la paix en Europe lors d’un requiem en la cathédrale Saint-Etienne, dont les cloches ont retenti en l’honneur du défunt.

Au son des tambours de groupes traditionnels portant bannières et uniformes colorés, représentant les provinces de l’ancienne Autriche-Hongrie, le cortège funéraire de près de 4 000 personnes a traversé  le centre-ville de la capitale Vienne. Clin d’oeil à l’histoire, il est passé devant l’ancien palais impérial de la Hofburg et a emprunté la célèbre avenue du Ring ou près de 10.000 personnes ont assisté au défilé selon la police. Les funérailles, aux allures d’obsèques d’état et retransmises en direct à la télévision publique ORF, ont rassemblé de nombreux représentants de la noblesse européenne, liée pour partie aux Habsbourg, et même un petit-neveu de l’empereur de l’Ethiopie, Haile Selassie, le prince Asfa-Wossen Asserate. En tête figuraient le roi Carl XVI Gustaf de Suède et la reine Silvia, le grand-duc Henri du Luxembourg, le prince Adam II du Liechtenstein, ainsi que les anciens rois de Bulgarie, Siméon II, et de Roumanie, Michel 1er, et le prince Hassan de Jordanie. Heinz Fischer, président de l’état d’Autriche,  le chancelier Werner Faymann, Mikheïl Saakachvili président de la république de Géorgie - une des filles d’Otto Habsbourg, Gabriela, est ambassadeur de Géorgie en Allemagne — Jadranka Kosor,premier ministre de la Croatie et Nikola Gruevski, premier ministre de la Macédoine, Karel Schwarzenberg, ministre des affaires étrangères tchèque et le président du parlement européen, Jerzy Buzek d’origine polonais étaient présents. Le coeur d’Otto de Habsbourg, fervent défenseur de l’intégration européenne et député au parlement européen pendant 20 années, au titre de l’Union chrétienne-sociale bavaroise -CSU-, sera mis en terre à l’abbaye de Pannonhalma, dans l’ouest de la Hongrie.

About these ads

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: