OUZBEKISTAN : Gulnara Karimova, la fille du président n’est plus ambassadeur auprès de l’ONU

Ouzbekistan

Gulnara Karimova, la fille du président de la république indépendante de l’Ouzbékistan, ne jouit plus de l’immunité diplomatique en Suisse et n’est plus ambassadrice à l’ONU. Elle est notamment suspectée de corruption. Le gouvernement de l’Ouzbékistan k l’a fait connaitre  aux autorités fédérales le 9 juillet 2013 . A cette date, elle ne jouit donc plus de l’immunité diplomatique sur sol suisse. Depuis l’été 2012, son nom est apparu dans une vaste affaire de blanchiment d’argent et de corruption en lien avec l’opérateur de télécommunications TeliaSonera de la Suède. L’enquête du ministère public de la confédération helvétique -MPC- pointe directement sur Gulnara Karimova, sans que celle-ci soit à ce jour prévenue formellement par le parquet fédéral. Par ailleurs 4 de ses proches sont inquiétés par l’enquête. La capitale de  Berne en Suisse a bloqué plus de 800 millions de francs. En juin 2013, cette enquête internationale s’était accélérée par des perquisitions en France de 3 propriétés de Gulnara Karimova, sur demande du parquet de la confédération helvétique. La  France aurait aussi ouvert une information judiciaire, confiée au juge parisien Serge Tournaire, sur cette même affaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :