BANQUE MONDIALE : Volonté d’éradiquer la misère d’ici 17 années !

La banque mondiale a de l’ambition en déclarant qu’il ne devra pas rester plus de 3% de personnes pauvres sur la planète d’ici 2030 : tel est du moins l’objectif ambitieux de la banque mondiale.La banque mondiale fera  des économies en réduisant ses propres dépenses de plusieurs centaines de millions de dollars. Cette démarche lui permettrait de délivrer 1 milliard de dollars de prêts supplémentaires par rapport à ce jour, a déclaré Bertrand Badré, directeur général et directeur financier du groupe banque mondiale. La banque mondiale a pour objectif d’améliorer le niveau de vie dans le monde entier. « Nous voulons que les pauvres soient les moins nombreux possible sur la planète. Les statistiques et les démographes du monde entier ont défini l’extrême pauvreté comme la situation dans laquelle un individu vit avec moins de 1,25 dollar par jour », indique Bertrand Badré en ajoutant « Au final nous voulons que la part de ces personnes par rapport à l’ensemble de la population ne dépasse pas 3% d’ici 2030. D’ici là nous serons déjà 8 à 9 milliards de personnes sur terre. Il ne faudra pas plus de 250 millions de pauvres a indiqué Bertrand Badré. 250 millions de personnes misérables sur la planète reste un chiffre élevé. D’après Bertrand Badré, on considérait en 1990 que 40% de la planète vivait dans l’extrême pauvreté. A ce jour, à peine plus de 15% vivent avec moins de 1,25 dollar par jour. Cette forte dynamique de réduction de l’extrême pauvreté est due à l’amélioration du niveau de vie en Chine. A une époque, près de 90% de la population en Chine vivait en-dessous du seuil de pauvreté.  Toujours d’après Bertrand Badré le niveau de vie de la population augmentera, grâce à la croissance économique. « Et en partie grâce aux actions collectives des états : nous aiderons ensemble certains pays à ce que le plus grand nombre d’habitants puisse profiter des fruits de la croissance économique. Avant tout les plus pauvres », a-t-il insisté. L’ONU et la banque européenne pour la reconstruction et le développement assisteront la banque mondiale dans cette tâche d’éradication de la pauvreté. Pour libérer de l’argent afin d’augmenter le niveau de vie de tous les habitants de la planète, une option serait de réduire les dépenses excessives. La banque mondiale tout comme de nombreux états, compte en passer par là. « Nous réduirons nos dépenses de 400 millions de dollars d’ici 2016. Soit 8% de l’ensemble des dépenses de banque mondiale.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :