MAROC : Le 2e forum mondial des droits humains se déroulera en 2014

Maroc

Le Maroc abritera la seconde édition du forum mondial des droits humains en 2014. Un choix vu comme une reconnaissance notamment de l’expérience marocaine en matière de justice transitionnelle. Le choix porté récemment à Brasília capitale du Brésil sur le Maroc pour abriter la seconde édition du forum mondial des droits humains est une reconnaissance de l’expérience du Maroc dans le secteur des droits de l’Homme. Ahmed Herzenni, ancien président du conseil consultatif des droits de l’Homme -CCDH-, le choix porté sur le Maroc est une « reconnaissance naturelle de ce processus et de sa singularité, non seulement sur le plan régional mais aussi au niveau international, eu égard au nombre limité des expériences internationales dans le domaine de la justice transitionnelle ». Le pari de la prochaine édition du forum réside dans l’élargissement du cercle de participation. Ahmed Herzenni a précisé la nécessité d’intégrer un certain nombre d’états ayant des réticences au discours sur les droits de l’Homme. À l’écouter, la réalisation de cet objectif sera une réelle valeur ajoutée qui va consacrer le principe de l’universalité des droits de l’Homme. Ahmed Herzenni souligné aussi « L’expérience de l’instance équité et réconciliation, qui a porté principalement sur l’indemnisation des dommages matériels et moraux subies par des personnes et des communautés, est une expérience singulière au niveau international en termes d’acquis et de réalisations. De nombreux partenaires du Maroc se sont informés sur cette expérience ». Abdelkader Azrie, juriste et membre du CNDH, a pour sa part  estimé que ce forum servira d’espace pour débattre de l’expérience du Maroc et de l’enrichir par d’autres expériences internationales tout en soulignant qu’il ne faudrait pas se contenter d’aborder l’expérience marocaine à travers ses aspects de gestion et ses procédures mais de réfléchir à sa conceptualisation, afin qu’elle intègre les centres de recherche et les universités comme une référence en matière de justice transitionnelle. Après les développements survenus en Egypte – Libye- Mali- Tunisie – Syrie – Yémen le CNDH a abrité des délégations de ces états qui souhaitaient s’informer sur l’expérience du Maroc, ses mécanismes et ses perspectives constitutionnelles et législatives. D’après lui la tenue en 2014 de la seconde édition du forum mondial des droits humains sera “un message historique” pour la région du Maghreb, le monde arabe et le continent africain, en particulier en faveur d’une évolution de la pensée des droits de l’Homme.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :