CHINE : Abolition des camps de « rééducation par le travail »

Chine

Le comité permanent de l’assemblée populaire nationale -APN- la plus haute instance législative en Chine a adopté samedi 28 décembre 2013 une résolution sur la fermeture des camps de « rééducation par le travail » « laojiao ». On compte à ce jour en Chine plus de 300 camps pareils où 260.000 personnes purgent leurs peines sans enquête ni jugement. Apparu en 1957, le système de rééducation par le travail permet de détenir des personnes jusqu’à quatre ans sur simple décision de police. Objet de multiples abus, très impopulaires et dénoncés par les organisations de défense des droits de l’homme, ces camps sont souvent utilisés par les autorités locales contre les contestataires, les internautes dénonçant la corruption ou les « pétitionnaires » demandant réparation d’un préjudice.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :