BULGARIE /ROUMANIE : Libres de travailler partout dans l’Union européenne dès le 1er janvier 2014

BulgarieRoumanie

Les bulgares et les roumains peuvent travailler librement dans l’ensemble du territoire de l’Union européenne à compter de ce mercredi 1er janvier 2014. Soit 7 années après l’accession de leurs pays à l’Union européenne, la levée des dernières restrictions sur le marché du travail dans 9 pays de l’Union européenne : Allemagne- Autriche – Belgique – Espagne – Grande Bretagne – Luxembourg – Mallte et Pays Bas n’a toutefois rien d’un  « big bang » puisque 17 autres pays ont déjà franchi le pas depuis des années. En Grande-Bretagne, des membres du parti conservateur ont, jusqu’au dernier moment, mis la pression sur David Cameron premier ministre de Grande Bretagne de repousser l’ouverture du marché du travail en estimant que « la vague d’immigrants roumains et bulgares pèsera sur les service publics ». Le chef du parti, Grant Shapps, a précisé qu’il n’était pas possible d’y surseoir. Des responsables de Bulgarie et de Roumanie et même un commissaire européen ont dénoncé le ton du débat à Londres. En Allemagne, le parti conservateur bavarois, allié à Angela Merkel, chancelière de l’Allemagne a hurlé contre la levée des restrictions, l’associant à un risque accru « de fraudes aux prestations sociales « . De son côté Steffen Seibert, porte parole du gouvernement a répondu que la « libre circulation des personnes est une chance pour les allemands et l’Allemagne ». Pour sa part Adan Ozoguz secrétaire d’état en charge des migrations à souligné « Faire comme si tous les gens en provenance de Bulgarie et de Roumanie étaient pauvres et ne venaient chez nous que pour percevoir des allocations passe sous silence les nombreuses personnes très qualifiées qui travaillent ici, par exemple comme médecins ou personnel de soins . »En Espagne, pays frappé par la crise qui accueille déjà un million de roumains et des milliers de bulgares, la fin des restrictions sur le marché du travail n’a pas suscité de controverse majeure. « La grande majorité des roumains est très bien intégrée »,a tenu a souligné l’ambassadeur d’Espagne en Roumanie. Plusieurs analystes indépendants en Bulgarie et en Roumanie soulignent l’impossibilité d’estimer le nombre des candidats au départ, mais indiquent que les grandes vagues d’émigration ont déjà commencée. Depuis la chute du communisme, environ 3 millions de roumains et 1 million de Bulgares ont émigré, pour leur très grande majorité en Italie ainsi qu’en Espagne en France et Grande-Bretagne.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :