ALLEMAGNE/ TADJIKISTAN : Vives tensions diplomatiques

AllemagneTadjikistan

Berlin, capitale de la république de l’Allemagne vient de découvrir que ce sont  plus de 200 BMW- Mercedes – Porsche- volées qui roulent en toute impunité dans la république indépendante du Tadjikistan.Toutes ces belles berlines appartiennent au proches d’Emomalii Rahmon président de la république du Tadjikistan. Suite à cette découverte un incident diplomatique vient de voir le jour entre Allemagne et le Tadjikistan. Volés en Allemagne, ces véhicules ont été retrouvés par géolocalisation dans cette petite république d’Asie centrale. A ce stade on ignore si le président Rahmon est touché directement. Pour mémoire le président Rahmon avait fait construire da,s la capitale  la plus grande maison de thé au monde et ornée du plus imposant porte drapeau. En 2011 et 2012 le ministère des affaires étrangères et le ministère de la justice de l’Allemagne avaient à maintes reprises demandés l’aide judiciaire du Tadjikistan. Après la découverte de l’identité des nouveaux propriétaires des voitures voilée, Frank-Walter Steinmeier, ministre des affaires étrangères de l’Allemagne a convoqué l’ambassadeur du Tadjikistan en poste à Berlin. Pour mémoire Hamrokhon Zarifi ministre des affaires étrangères du Tadjikistan devait effectué une visite en Allemagne en octobre 2013 mais a préféré purement et simplement annulé ce déplacement. De vives tensions sont survenues entre les deux pays et le porte parole du président Rahmon a indiqué par voie de communiqué « De telles accusations sont une grave diffamation envers le président et sa famille. Comment est-il possible de voler 200 voitures en Allemagne et de les transporter au Tadjikistan, alors qu’en Allemagne et dans d’autres pays européens il est impossible de voler une aiguille ?  » En octobre 2013, un proche du président Rahmon, Rasul Amonullo fils du président de la compagnie ferroviaire nationale, lui-même apparenté au président Rahmon, a causé le décès de 3 personnes dans un accident de voiture à Douchanbé à bord d’une BMW. Il n’existe aucune production locale de voitures sur l’ensemble du territoire de l’Asie Centrale et c’est la raison pour laquelle les voitures sont importées. Sauf dans la république d’Ouzbékistan ou l’on produit les Ticos voitures  » pour le peuple »et des modèles de vielles occasions passent de mains en mains.  Affaire à suivre

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :