SYRIE : Le patrimoine culturel menacé par des fouilles selon l’UNESCO

Syrie

Les fouilles archéologique clandestines effectuées dans la Syrie en guerre constituent une menace « fatale » pour le patrimoine culturel de la Syrie d’après Francesco Bandarin, sous directeur général de l’UNESCO.Des fouilles sauvages sont pratiquées dans les célèbres sites archéologiques de Mari, d’Ebla, de Palmyre et d’Apamée. Selon Francesco Bandarin « Toutes ces villes antiques sont affectées par ce phénomène, et dans certaines d’entre elles, il a acquis une ampleur incroyable », a précisé Francesco Bandarin, ajoutant que « le site d’Apamée était complètement détruit ». Les objets découverts lors de ces expéditions illégales sont extraits en contrebande de Syrie pour être vendus sur le marché international. Pour y mettre un terme, l’UNESCO organise des formations spéciales à l’intention des douaniers et des policiers des pays voisins de la Syrie, mais ces mesures sont faibles. L‘UNESCO envisage de lancer d’ici plusieurs mois un programme visant à sauvegarder le patrimoine culturel de la Syrie. Un bureau sera ouvert à Beyrouth au Liban pour coordonner ces efforts. L’Union européenne a déjà débloqué 2,5 millions d’euros. En 2013, l’UNESCO a inclus tous les sites  classés au patrimoine mondial dans la liste des monuments en péril. Il s’agit entre autre de l’ancienne ville de Damas, de l’ancienne ville d’Alep, des monuments archéologiques de Palmyre, de l’ancienne ville de Bosra, du site réunissant le château du Crak des Chevaliers et la forteresse de Saladin, ainsi que des villages antiques du Nord de la Syrie.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :