RUSSIE : Le ministre Serguei Lavrov déclare que les menacent des Etats Unis sont inacceptables

Russie

Moscou, capitale de la Russie qualifie d’inacceptables les menaces lancées à l’endroit de la Russie par John Kerry secrétaire d’état américain  concernant la position de la Russie sur les derniers évènement en Ukraine et en Crimée a déclaré Serguei Lavrov ministre des affaires de la Russie. Dans un communiqué il est précisé « Nous considérons comme inacceptables les menaces lancées à l’endroit de la Russie dans toute une série de déclarations publiques de John Kerry, suite aux derniers événements en Ukraine et en Crimée. Sans se donner la peine d’analyser les processus complexes en cours au sein de la société ukrainienne et évaluer objectivement la situation qui ne cesse de se dégrader après la prise de pouvoir musclée à Kiev par des extrémistes-radicaux, le secrétaire d’Etat recourent à des clichés de la guerre froide  et propose de punir la Russie au lieu de ceux qui ont fomenté le coup d’état ». Dimanche 2 mars 2014  John Kerry a déclaré sur les chaînes de télévision NBC et CBS que la Russie risquait de perdre sa place à la table des grandes puissances, au cœur du G8. Il a mis en garde le président russe Vladimir Poutine, affirmant qu’il « pourrait ne pas avoir de G8 à Sotchi » et prévenant Moscou d’un risque d' »isolement économique » et de « sanctions » internationales. La crise politique a éclaté en Ukraine fin novembre 2013 suite à la décision du parlement de suspendre la préparation à la signature de l’accord d’association avec l’Union européenne. Des manifestations de Kiev capitale de l’Ukraine ont dégénéré en affrontements très violents entre opposants et policiers.Le 22 février 2014, au mépris des ententes entre les chefs de file de l’opposition et le président Victor Ianoukovitch et sans attendre que ce dernier signe une loi autorisant la réforme constitutionnelle en Ukraine, la Rada suprême a modifié la Constitution, limogé plusieurs ministres et fixé l’élection présidentielle au 25 mai 2014 . Le président Victor Ianoukovitch, réfugié en Russie, a qualifié les événements de Kiev de coup d’état et a refusé de quitter son poste. Pour mémoire Victor Ianoukovitch avait été élu démocratiquement au cours de la dernière élection présidentielle en présence de nombreux observateurs internationaux.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :