JAPON : Tokyo cherche à évincer Washington et Moscou du marché d’armes asiatique

Japon

Le gouvernement du Japon a préparé un projet de loi pour l’autoriser à exporter des armes. L’initiative est appuyée par les lobbyistes de grandes compagnies comme Mitsubishi Heavy Industries et Kawasaki Heavy Industries, qui veulent entrer sur le juteux marché asiatique. Shinzo Abe premier ministre du Japon  pourrait convenir des nouvelles règles pour les exportations d’armes d’ici fin mars 2014. En 1967, Tokyo capitale du Japon avait adopté ses fameux « trois principes », interdisant au pays d’exporter des armes dans les pays du bloc communiste, dans les pays frappés par les sanctions de l’ONU et les 2tats impliqués dans des conflits internationaux. Néanmoins dans le cadre de la lutte contre son propre militarisme, le Japon avait totalement renoncé aux exportations d’armes en 1976. D’après Bloomberg, qui s’est procuré une copie du projet de loi, les exportations d’armes vers les pays impliqués dans des conflits internationaux continueront d’être interdites. D’après un sondage, 67% des japonais s’opposent à la levée de cette interdiction. Le premier ministre Shinzo Abe est prêt à sacrifier l’image pacifiste du Japon dans un contexte où la puissance militaire de la république populaire de Chine se renforce – le budget de la défense de la Chine a atteint 140 milliards de dollars  en 2013. D’après l’IHS, le Japon a dépensé pour sa défense 57 milliards de dollars en 2013, se  plaçant à la 5e place derrière Etats-Unis, Chine, Russie, Royaume-Uni. Les principaux fournisseurs du ministère de la défense du Japon – Mitsubishi Heavy Industries et Kawasaki Heavy Industries – prônent depuis longtemps l’assouplissement de la règlementation. Mitsubishi fabrique des navires, des sous-marins, des chars, des avions et des missiles, alors que Kawasaki construit des avions de patrouille, des hélicoptères et des moteurs à réaction. Ils voudraient entrer sur le marché asiatique. En 2013, les dépenses des états de l’Asie-Pacifique pour la défense se sont élevées à 370 milliards de dollars soit 24% de l’indice mondial. D’ici 2020 cet indice pourrait augmenter jusqu’à 28%, selon l’IHS. A suivre…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :