ALLEMAGNE : Les entreprises contre les sanctions envers la Russie

Allemagne

Les plus grandes entreprises allemandes tel que la holding chimique BASF ou bien encore les groupes Siemens, Volkswagen, Adidas et Deutsche Bank – s’opposent aux sanctions économiques contre la Russie. Alors que la crise de la république indépendante d’Ukraine s’aggrave de jour en jour, le pouvoir de Berlin capitale de l’Allemagne reçoit en permanence des appels téléphoniques de hauts responsables demandant de n’entreprendre aucune mesure pouvant nuire aux intérêts des compagnies allemandes en Russie. Pour sa part Eckhard Cordes président du comité de l’économie en Allemagne pour l’Europe de l’est  » « Nous, chefs d’entreprise, voulons faire passer le message suivant : asseyez-vous à une table pour négocier et réglez vos différends de manière pacifique. L’Allemagne n’est pas le seul pays de l’Union européenne qui rechigne à adopter une position plus ferme vis-à-vis de Moscou. L’Italie et la Grèce s’opposent à une approche plus sévère, craignant des conséquences pour leur économie. « Cependant, l’envergure et le poids économique de l’Allemagne rendent sa voix décisive. Les tentatives des USA d’isoler la Russie par le biais de sanctions et d’autres démarches seraient sapées sans le soutien de Berlin ». Ce sont environ 6 200 entreprises allemandes qui travaillent en Russie – plus que le nombre d’entreprises de tous les autres pays de l’Union européenne rassemblés réunis. D’après les analystes de l’université de Keele, la croissance économique allemande pourrait chuter de 2% si des sanctions sévères étaient adoptées contre la Russie. Compte tenu des prévisions économiques actuelles, cela pourrait plonger l’immense économie européenne dans la récession. Les échanges commerciaux entre l’Allemagne et la Russie sont relativement modestes avec 76 milliards d’euros en 2013. Sachant que la Russie ne représente que 3% des exportations allemandes. L’Allemagne satisfait 30% de ses besoins en pétrole et en gaz grâce à la Russie. La perte de l’accès aux hydrocarbures russes serait donc très préjudiciable pour l’économie allemande, selon les spécialistes.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :