EUROPE : Les satellites Galileo ne sont pas sur la bonne orbite déclare Arianespace

UnionEuropeenne

Les deux satellites de navigation européens Galileo lancés le 22 août 2014 par une fusée-porteuse russe Soyouz-ST-B depuis Kourou, en Guyane française, n’ont pas atteint l’orbite prévue, a déclaré par voie de communiqué Arianespace en soulignant « Les données complémentaires obtenues après la séparation des satellites Galileo du lanceur Soyouz mettent en évidence un écart entre l’orbite atteinte et celle prévue ». Le lanceur russe Soyouz-ST-B équipé d’un bloc d’accélération Fregat-MT et transportant le 5e et 6e satellites de la constellation Galileo a décollé vendredi 22 août 2014, à 12h27 UTC depuis le site spatial de Kourou. Initialement programmé pour le 21 août 2014, le tir a été reporté de 24 heures en raison de la météorologie.  La constellation Galileo compte 4 satellites fonctionnant en régime d’essai depuis 2012. Elle comprendra 30 satellites d’ici 2020, soit 6 appareils de plus que le GPS des Etats-Unis.  Les concepteurs du projet Galileo affirment qu’il assurera une plus grande précision que le GPS et permettra de garantir l’indépendance de l’Europe vis-à-vis du GPS américain, du GLONASS russe ou du Beidou/Compass chinois.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :