FRANCE : Les sociétés inquiètent sur le marché de la Russie

France

Les hommes d’affaires français demandent un règlement concernant la crise dans la république indépendante de l’Ukraine,  par des moyens politiques sans porter atteinte aux intérêts des entreprises. Emanuel Quidet président de la chambre de commerce et d’industrie franco-russe – CCFIR a déclaré qu’à « Moscou, les entreprises françaises craignent l’alourdissement des sanctions. Il faut des solutions politiques à la crise, sans prendre les entreprises en otage ». Pour mémoire la  fédération de la Russie représente le second  marché d’Yves Rocher et d’Auchan  avec 81 hypermarchés, 130 supermarchés, plus de 37.000 salariés, alors que le célèbre groupe  Danone réalise 11% de son chiffre d’affaires, ce qui fait de la Russie son premier pays au monde. Le magasin de bricolage  Leroy Merlin a ouvert à Moscou 2 importantes plateformes de logistique depuis 2013. Les nouvelles mesures restrictives adoptées par l’Union européenne  à l’encontre de Moscou sont appelées à élargir les sanctions sectorielles décrétées précédemment. Ces mesures concernent  le secteur pétrolier de Russie et certaines banques sont également atteintes.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :