BULGARIE : Décès du prince héritier Kardam

Bulgarie

Le prince héritier Kardam de Bulgarie est décédé le 7 avril  2015 à Madrid capitale de l’Espagne. Soutenu jusqu’au bout par son épouse la princesse Miriam, il s’est éteint aux complications liées à son accident de la route, en 2008. Dans la sobre salle du funérarium de San Isidro, la reine Sophie enlace la reine Margarita. Selon un communiqué  « Le 7 avril à 11 h 30, à l’hôpital Sanchinarro de Madrid, est mort S.A.R. le prince Kardam de Bulgarie. Son décès est intervenu à la suite d’une infection pulmonaire liée à sa longue période de paralysie. Le prince Kardam a été victime d’un grave accident en 2008, dont il ne s’est jamais remis. Dans ses derniers instants, se tenaient à son côté le roi Siméon II et la reine Margarita, son épouse la princesse Miriam, le prince Konstantin-Assen et le prince Kyril, ainsi que d’autres membres de la famille. Que Dieu ait son âme. »  Le  8 avril, l’infante Elena et sa tante l’infante Margarita, Simoneta Gomez-Acebo, la fille de l’infante Pilar, la princesse Cristina de Bourbon-Siciles, mais aussi la grande-duchesse Maria de Russie ont tenu à assister aux funérailles.  Il faut aussi imaginer la profonde tristesse du roi Siméon de Bulgarie, qui perd un fils et le prince héritier du royaume. Les princes Kubrat, Konstantin-Asset et Kyril, frères de Kardam, sont là eux aussi, le visage impassible en dépit du chagrin. Leur sœur la princesse Kalina les rejoint, serrant la petite main de son jeune fils, le prince Siméon. À la douleur du deuil s’ajoute pour elle celle de n’avoir pu regagner Madrid à temps, au moment où Kardam rendait son dernier souffle.  C’est le souvenir d’un homme brillant, économiste formé aux États-Unis avant de faire carrière à Madrid, qui demeure dans les cœurs.   La présence de ses fils, le prince Boris et son frère Beltran, offre une lueur d’espoir. Agé de 17 ans, Boris, semble mesurer l’importance de l’instant. Le roi Siméon voit en ce jeune homme le nouveau prince héritier de Bulgarie. Celui à qui il incombera la double charge de représenter la noble famille, mais d’honorer la mémoire de son père chéri, qui lui manque tant.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :